a journée avait démarré par des images qui laissaient deviner un certain bouillonnement dans le peloton. Membre du CPA, l’organisation des coureurs, Maxime Bouet a participé aux discussions d’avant étape. « Le problème, c’était surtout le passage là-haut, à 1 500 mètres d’altitude, où toutes les météos annonçaient l’apocalypse, a-t-il raconté à Eurosport. J’ai déjà connu Milan-Sanremo, le Gavia et le St

Nos produits

Documentations

Suivez-nous

© 2024 PVC ALU Création